L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DU PHOTOVOLTAÏQUE

PHOTOVOLTAÏQUE
Nouvel arrêté tarifaire


Un nouvel arrêté concernant les tarifs d'achat des installations de moins de 100 kW est paru au Journal Officiel le 25 octobre. Ce texte visait à réajuster les coefficients de baisse trimestrielle des tarifs. Mais il aura des effets très différents selon la puissance des installations. Pour celles allant de 9 à 100 kW, l'arrêté limite l'ampleur de la baisse, ce qui répond à la demande des professionnels. Enerplan avait dénoncé comme excessive la dégressivité des tarifs d'achat en regard de la baisse effective du coût des installations. En revanche, pour les installations de moins de 9 kW, essentiellement résidentielles, le tarif diminue plus rapidement. Selon Enerplan : « La baisse minimale, à volume trimestriel constant, passe ainsi de 0,5 % à 1,25 %, soit une multiplication par 2,5 de la rapidité de cette baisse. » Enerplan a écrit à la ministre de la Transition écologique, afin de demander une révision de la formule de calcul pour les petites installations. Cela étant, le nouvel arrêté ne remet pas drastiquement en cause la rentabilité des projets résidentiels. « Une simulation sur l'outil en ligne Évaluer mon devis avec une offre "chère" – un système de 2,5 kW pour 7 700 € TTC – donne un temps de retour entre 18 et 20 ans, ce qui est conforme à l'objectif du tarif d'achat », relativise Mélodie de l'Épine, coordinatrice du pôle photovoltaïque de l'association Hespul. « Néanmoins, nous avions proposé une formule de baisse n'impactant pas les petits volumes. Les installations de moins de 9 kW représentent de 17 à 25 MW installés par trimestre, cela ne coûtait rien à l'État de limiter la baisse. » « Cet arrêté n'envoie pas le bon signal au secteur résidentiel, renchérit Richard Loyen, délégué général d'Enerplan. « Sur ce segment, 90 % des installations se font en autoconsommation avec vente du surplus. On attendait un arrêté apportant une vraie simplification administrative. Or, pour ce type de raccordement, il faut toujours remplir un formulaire complexe, comportant tout un tas d'entrées qui ne servent à rien. »

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !