JOURNAL DU PHOTOVOLTAÏQUE EU PVSEC

SEPTEMBRE 2019 – ARTICLES EN FRANÇAIS/ANGLAIS

LES ATOUTS DE LA FILIÈRE PHOTOVOLTAÏQUE FRANÇAISE

  • Cartographie des fabricants français
  • Quels sont les enjeux pour l’industrie PV de demain ?
  • Le stockage : quels enjeux, quelles recherches ?
  • Recyclage des modules silicium cristallin : la France à la pointe

ÉDITORIAL

VINCENT JACQUES LE SEIGNEUR

C’était il y a dix ans, autant dire à la préhistoire du photovoltaïque industriel : un moratoire mettait fin brusquement au décollage en France d’une filière qui, quatre ans après la bonification du tarif d’achat, s’emballait : le prix des installations baissant, certains y virent un effet d’aubaine, ce que d’autres qualifièrent de bulle spéculative… Une décision brutale…

P.5

ENTRETIENS

  • FLORENCE LAMBERT – Directrice du CEA-Liten, chairman de l’édition 2019 d’EU PVSEC
  • DANIEL LINCOT – Directeur de recherche au CNRS et directeur scientifique à l’Institut photovoltaïque d’Île-de-France (IPVF)
  • ANIS JOUINI – Chef du département Technologies solaires, CEA

P.8

EUROPE : SOLAIRE “ACTE II”

Le solaire photovoltaïque connaît un fort rebond en France et en Europe, porté par la baisse des prix et les objectifs climatiques. Cela suffira-t-il à faire renaître une industrie européenne ?

P.14

FABRICANTS FRANÇAIS

Cartographie des fabricants français.

P.18

ECM ET PHOTOWATT : L’INDUSTRIE FRANÇAISE POSITIONNÉE SUR L’AMONT DE LA FILIÈRE

Fruit d’un partenariat entre la recherche et l’industrie françaises, la technologie monolike, issue des fours ECM, allie les coûts du multicristallin et les performances du monocristallin, tout en limitant l’empreinte carbone. Photowatt aimerait que cette caractéristique soit mieux prise en compte dans la note carbone calculée par la Commission de régulation de l’énergie pour les appels d’offres solaires en France.

P.21

SUR QUOI PEUT PARIER L’EUROPE ?

Les travaux des chercheurs européens sortent aujourd’hui des laboratoires pour une première phase industrielle : monolike et technologie par hétérojonction redonnent une avance technologique mais doivent trouver leur équilibre économique… Le silicium reste la base du développement, même si les couches minces promettent une révolution.

P.24

L’HÉTÉROJONCTION : UNE PHASE INDUSTRIELLE À L’ITALIENNE

Développé depuis dix ans par les équipes du CEA-Liten à l’INES, cette technologie trouve une première concrétisation industrielle avec l’Italien Enel Green Power, dans sa première usine de fabrication de modules par hétérojonction en Sicile.

P.26

QUELLES VOIES POUR ATTEINDRE LES 30 %

Les centres de recherche et les industriels européens sont déjà positionnés sur les technologies qui seront commercialisées en 2030, avec des multijonctions qui devraient s’appuyer sur la “première génération” de cellules silicium. Mais attention de ne pas aller plus vite que le marché.

P.28

PÉROVSKITES : LA PROMESSE D’UNE RÉVOLUTION SOLAIRE

Inconnue il y a moins d’une décennie, la technologie solaire à base de pérovskites mobilise la communauté scientifique. Les Européens, l’Institut photovoltaïque d’Île-de-France en tête, placent leurs espoirs dans l’industrialisation de cellules “tandem ” qui flirtent déjà avec les 30 % de rendement… en laboratoire.

P.30

QUELS SONT LES ENJEUX POUR L’INDUSTRIE PV DE DEMAIN ?

Si la recherche avance à grand pas, notamment au niveau des cellules et des modules, l’industrie doit maintenant créer des standards et s’inscrire dans la durée.

P.32

ARMOR EN POINTE SUR LA TECHNOLOGIE OPV

De plus en plus transparents, les modules souples ne sont pas réservés uniquement aux façades. Au contraire, ils peuvent être installés à peu près partout.

P.34

LES ONDULEURS : LE MAILLON FAIBLE

En France, il n’existe plus d’acteur suffisamment puissant pour s’attaquer aux grands marchés internationaux.

P.36

LES TRACKERS FRANÇAIS BIEN POSITIONNÉS

Grands projets ou autoconsommation, les trackers “made in France” ont plus d’un tour dans leur sac.

P.38

LES MODULES BIFACIAUX

La technologie est aujourd’hui mature. Il ne reste plus qu’à optimiser les modules et les installations.

P.39

BIPV : LA TUILE SOLAIRE A DE L’AVENIR

Sur le marché de la tuile solaire, la France peut compter sur deux acteurs de renom.

P.40

LE STOCKAGE : QUELS ENJEUX, QUELLES RECHERCHES ?

Des chercheurs français ont mis au point une batterie sodium-ion qui pourrait se substituer à la traditionnelle lithium-ion. Et dans certains territoires, comme les îles, l’une des solutions pourrait être les micro-step. Tour d’horizon.

P.42

VERS UNE MOBILITÉ ÉLECTRIQUE ET SOLAIRE ?

L’avenir du véhicule électrique pourrait résider dans la complémentarité avec le photovoltaïque, avec notamment le déploiement de bornes de recharge intelligentes.

P.44

L’AUTOCONSOMMATION, GÉNÉRATRICE D’INNOVATIONS

PERMIS ENVELOPPE : LE GOUVERNEMENT ACCUSE RÉCEPTION

L’autoconsommation, par sa structure nouvelle, pousse à l’adoption de technologies
et de modèles novateurs, comme par exemple la blockchain.

P.46

LA PRÉVISION, UN ENJEU DE L’INTÉGRATION AU SYSTÈME

Optimisation financière, évitement des épisodes de prix négatifs… Prévoir précisément ce qu’une centrale photovoltaïque va produire a divers avantages.

P.48

LAMPADAIRES SOLAIRES, TOUR D’HORIZON

Zoom, en photos, sur des entreprises françaises qui conçoivent et produisent des lampadaires solaires et intelligents.

P.50

SMARTGRIDS ET MINIGRIDS : L’AVENIR DES SYSTÈMES ?

Aujourd’hui, l’enjeu, pour les pays du nord, n’est plus tant de produire de l’énergie renouvelable mais plutôt de – tenter de – faire correspondre la production (par définition variable) à la consommation. Pour cela, les smartgrids (ou réseaux électriques intelligents) sont expérimentés en France depuis une dizaine d’années.

P.51

DES BATTERIES DE VÉHICULES ÉLECTRIQUES POUR STABILISER LE RÉSEAU

Avec son projet “Advanced Battery Storage”, le Groupe Renault souhaite utiliser des batteries de seconde vie pour faciliter l’intégration des énergies renouvelables sur le réseau.

P.52

UN IMPACT ENVIRONNEMENTAL MAÎTRISÉ

La récente thèse de Nouha Gazbour, chercheure à l’université de Grenoble, permet une réelle avancée dans l’analyse du cycle de vie des modules photovoltaïques et de leur éco-conception.

P.54

RECYCLAGE DES MODULES SILICIUM CRISTALLIN : LA FRANCE À LA POINTE

Les modules photovoltaïques en silicium cristallin sont valorisés à 95 % dans le sud de la France, grâce à un traitement purement mécanique. Pour les autres technologies, de meilleures solutions restent à trouver.

P.56

PAS DE QUARTIER POUR LES MODULES DÉFAILLANTS

Certifications de conformité aux normes internationales, tests de contrôle de performances après achat, évaluation carbone simplifiée… Le laboratoire d’essais et de certification Certisolis passe au crible les modules pour garantir leur qualité.

  • Administration : Nathalie Bouhours
  • Directeur de la publication : Vincent Jacques le Seigneur
  • Rédacteur en chef : Timothée Bongrain
  • Responsable des produits éditoriaux : Romain David
  • Rédacteur(s) : Claire Baudiffier, Arthur Chamboredon, Géraldine Houot, Anne Claire Poirier, Franck Turlan, Arnaud Wyart.
  • Contact commercial et publicité : Diewo Kane
  • Secrétaire de rédaction : Christel Matteï
  • Maquette – réalisation : Alice Guillier, Valérie Vouille

Ce numéro vous intéresse ?

Commandez-le sur la librairie des énergies renouvelables !

COMMANDER CE NUMÉRO

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du magazine
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !