L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DU PHOTOVOLTAÏQUE

GROUPE DE TRAVAIL
Les travaux reprennent, premières réactions


Le groupe de travail solaire du 1er semestre 2018 a été relancé avec une première réunion le 19 février et un contexte différent puisqu’on connaît désormais les annonces du plan ”Place au soleil” et les objectifs de la programmation Pluriannuelle de l'Energie (PPE). « Il faut désormais prendre les mesures indispensables pour accélérer le processus de développement des projets, et pour mobiliser au maximum le foncier disponible au sol et sur toiture, tout en veillant à ce que ce déploiement se fasse dans le respect d’une saine concurrence entre les acteurs en évitant tout abus de position dominante », prévient Enerplan dans un communiqué du 19 février. Pour cette première réunion, le syndicat professionnel « note un travail à conduire entre le monde agricole et les acteurs du solaire, et un autre avec les acteurs des territoires sur la problématique foncière et la fiscalité. Sur l’autoconsommation, des freins législatifs sont encore à lever d’ici la fin 2019, et une étude va être conduite par l’Ademe afin de valoriser l’autoconsommation comme une économie d’énergie, avec des enjeux forts pour le parc social notamment. » Et Daniel Bour, président d’Enerplan d’ajouter : « L’ambition du groupe de travail solaire ministériel doit être à la hauteur de celle de la PPE. Nous avons ces prochains mois de nombreux chantiers à faire aboutir, comme la diminution des délais liés aux procédures d’urbanisme, l’adoption d’une doctrine solaire pour l’agriculture à l’échelle nationale, ou encore la suppression des freins au développement de l’autoconsommation. » 
Sungrow
Hors-Série Électricité Verte

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !