L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DU PHOTOVOLTAÏQUE

France
L’Ademe donne son avis sur l’autoconsommation


Dans un avis publié le 1er février, l'Ademe souligne le fort potentiel de l'autoconsommation d'origine photovoltaïque, « notamment pour les toitures des professionnels, dont les besoins en consommation coïncident naturellement avec l'ensoleillement et la production solaire de l'installation. » Et de citer les secteurs tertiaire (hôpitaux, bureaux, supermarchés…) ou industriel, voire agricole (élevages hors-sol), qui disposent de grandes toitures dans la plupart des cas. « Des taux d'autoconsommation élevés peuvent ainsi être atteints sans avoir recours au stockage. » S'agissant des particuliers, si « l'autoconsommation monte en puissance rapidement », le soutien de l'État reste « nécessaire à court terme pour assurer la rentabilité des installations », note l'Ademe qui ajoute que la mise en place des dispositifs de pilotage « intelligent » de la demande peut permettre de déplacer les consommations d'électricité aux heures solaires et ainsi d'optimiser le taux de rentabilité. « À l'horizon 2025, le recours à un dispositif de stockage batteries (dont une baisse importante du coût est attendue), permettra également d'augmenter la rentabilité des installations », prévoit l'agence.
Elatos
BePositive 2019

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !