L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DU PHOTOVOLTAÏQUE

PV FLOTTANT
La Belgique passe au flottant


Le 8 septembre, le ministre de l’Énergie du gouvernement flamand a inauguré la première centrale photovoltaïque flottante de Belgique sur le site de la gravière de Sibelco à Dessel, près d’Anvers. Ce projet de 2 millions d’euros annoncé en 2018 devrait pouvoir fournir jusqu’à 80 % des besoins d’électricité du site d’extraction. Aux États-Unis, les chercheurs du NREL s’intéressent également au potentiel de déploiement de centrale PV flottantes, mais couplé à des barrages hydroélectriques. Selon leur étude, ce genre de système présente certains avantages tels que la réduction de l’évaporation et des coûts de réseaux. Selon les scénarios envisagés, le déploiement de PV flottant couplé à ces seuls réservoirs pourrait représenter aux États-Unis entre 3 et 7,6 GW pour une production comprise annuelle entre 4,25 et 10,6 TWh. La France, quant à elle, n’a pas évalué le potentiel que représenterait le PV flottant pour le moment, mais Akuo Energy, développeur de la première installation dans l’hexagone l’estime lui à une dizaine de GW.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !