L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DU PHOTOVOLTAÏQUE

PHOTOVOLTAÏQUE
EDF et Total Quadran raflent plus de 50 % du dernier appel d’offres CRE4



La CRE (Commission de régulation de l'énergie) a annoncé fin octobre les résultats de la huitième période d’appels d’offres portant sur des projets photovoltaïques installés au sol ou en ombrières. Ce programme pour le développement d’installations solaires de grande puissance a été lancé en 2016 et vise à attribuer en 4 ans un volume total de 5,77 GW réparti en 9 périodes de candidatures. Initialement prévue pour attribuer 500 MW de puissance, le volume total de cette huitième tranche a été révisée à la baisse en raison de la crise sanitaire Covid-19. Ce sont ainsi 330 MW qui ont été validés par l’autorité de régulation. Au niveau des lauréats, EDF a été le développeur le mieux servi avec 33 % de l’enveloppe totale (111,1 MW) devançant Total Quadran qui empoche, quant à lui, 20 % de la puissance totale des sites retenus (67 MW). Sur l’ensemble des projets retenus, le prix moyen est de 57,4 €/MWh. Suite à la publication de ces résultats, la société de conseil financier spécialisée dans le secteur des énergies renouvelables Finergreen a mis à jour son suivi des développeurs photovoltaïques opérant en France. Engie reste le premier avec un parc en exploitation de 862 mégawatts (MW), Total Quadran (606 MW) et Urbasolar (515 MW) complètent ce trio de tête. Une neuvième et dernière tranche d’appels d’offres vient de se clôturer le 3 novembre dernier. Non prévu au départ, ce dernier appel d’offres devra attribuer les 670 MW restants qui devront permettre d’atteindre l’objectif initial de 5,77 GW.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !