L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DU PHOTOVOLTAÏQUE

ALLEMAGNE
Du charbon au solaire flottant


Le 5 février dernier Fraunhofer ISE a révélé dans un communiqué de presse les résultats d’une étude réalisée pour le compte de BayWa r.e. sur le potentiel du photovoltaïque flottant sur les lacs d’anciennes mines à charbon. Il existe environ 500 lacs issus de la submersion d’anciennes mines à ciel ouvert en Allemagne, essentiellement localisés dans les régions de l’est. Outre l’absence d’emprise sur les terrains, ces emplacements bénéficient de la présence du réseau électrique. Des 56 GW de potentiel théorique identifié, les chercheurs ont déduit des surfaces réservées à d’autres usages (activités de loisirs et tourisme, protection de la nature). Le potentiel économiquement réalisable est évalué à 2,74 GW. Le solaire flottant offre un plus grand rendement énergétique, grâce à l’effet de refroidissement exercé par l’eau sur laquelle il est posé. Les coûts de production sont cependant 10 à 15 % plus élevés que ceux des centrales au sol. Fraunhofer ISE recommande de créer des appels d’offres dédiés dans lesquels ils pourraient trouver leur place.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !