L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DU PHOTOVOLTAÏQUE

MODULES BIFACIAUX
Deux paramètres clés pour augmenter leur production


A l’heure où la demande pour les modules bifaciaux augmente dans le monde, le site New Energy Update révèle que des tests réalisés en Allemagne par le développeur Enerparc montrent qu’il est possible d’agir sur certains paramètres clés pour augmenter la production. C’est le cas notamment pour l’albédo (fraction de la lumière réfléchie par le sol) : on peut l’intensifier en utilisant des matériaux aisément disponibles, tels que le gravier, pour couvrir le sol sous la centrale. Certains développeurs s’intéressent à l’opportunité d’installer des centrales à modules bifaciaux dans les pays du nord de l’Europe et des États-Unis pour pouvoir bénéficier de l’albédo élevé des paysages enneigés. En prévision de la fin des tarifs d’achat fixes, de telles centrales permettraient de profiter des prix élevés du marché de l’électricité en hiver. La neige possède un albédo de 80 à 95 % comparé à 15 à 25% pour l’herbe et 10 à 20 % pour un sol nu. Des matériaux tels que le sable, le béton ou le gravier pourraient permettre d’augmenter l’albédo d’un sol nu. Il faut évidemment prendre en compte les matériaux disponibles pour les différents sites et également les impacts sur la biodiversité. Le laboratoire américain NREL est en train de constituer une base de données de valeurs d’albédo pour les différents types de sols par région du monde. L’angle d’inclinaison des panneaux est aussi un axe de recherche, qui peut inclure des usages additionnels. Ainsi des panneaux verticaux peuvent produire à des heures proches des courbes de demande pour couvrir les pointes du matin et du soir et en même temps servir de barrières ou de protections phoniques.

LES ACTUS DU MOIS

L’ESSENTIEL DU PHOTOVOLTAÏQUE DU MOIS DE AOûT 2020

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !