L'ACTU

L'ACTU DU 4 MAI 2017

ALLEMAGNE

Le projet Sunroof de Google s'exporte en Allemagne

Pour la première fois, Google élargit son Project Sunroof au-delà des États-Unis. Désormais, 40 % des ménages allemands peuvent connaître l'ensoleillement de leur toit. Introduite en 2015, cette carte interactive qui informe sur le potentiel de collecte d'énergie solaire de son habitation concernait 50 États américains et couvrait 60 millions de bâtiments. En combinant les données de Google Maps et de Google Earth, la firme de Mountain View utilise notamment les modèles 3D. L'outil tient compte de la position du toit, des données météorologiques, de l'ombrage des éléments proches et de la position du soleil selon les époques de l'année. Pour ce volet allemand, Google s'est associé à l'énergéticien européen E.ON et à la société de logiciels Tetraed. Le programme couvre déjà environ sept millions de foyers en Allemagne, dont les données ont été intégrées le 3 mai sur le site www.eon-solar.de, a annoncé ce même jour le géant du Web. Outre le recueil d'informations sur l'ensoleillement de leur toit, les allemands peuvent y acquérir un système adapté, « composé de modules photovoltaïques, d'un système de stockage de l''énergie et de logiciels de gestion fournis par E.ON ».

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d'un tarif préférentiel !